Encadrement

René Jacobs contreténor, musicologue et chef d’orchestre. De Monteverdi à Mozart, du sacré au lyrique les enregistrements de René Jacobs sont mondialement acclamés pour la qualité de leur interprétation et le sérieux de la recherche musicale et musicologique dans lesquels ils s’inscrivent.

Wiebke Weidanz pianoforte

Serena Malcangi dramaturge, souffleuse d’opéra et coach de langue italienne resituée dans son contexte historique.

Mathieu Dupouy pianiste accompagnateur, a étudié au CNSM de Paris avec Christophe Rousset et obtenu les premiers prix de clavecin et basse continue à l’unanimité, suivis d’un cycle de perfectionnement avec Pierre Hantaï, Olivier Baumont et Christophe Coin. Il se consacre à présent au clavecin, au clavicorde et au pianoforte. Son répertoire s’étend de la musique baroque à la musique contemporaine.

Destinataires

9 chanteurs : 1 baryton, 3 sopranos, 1 baryton-basse, 2 mezzo-sopranos, 1 ténor, 1 basse
(En fonction de l’audition, possibilité d’accueillir jusqu’à 15 chanteurs)

Présentation

Accueillir René Jacobs pour la deuxième fois à Royaumont est en soi déjà un événement. Pour couronner ce diptyque commencé avec Monteverdi en 2014, l’opéra bouffe Les Noces de Figaro de Mozart permettra à des chanteurs sélectionnés de se perfectionner au contact de celui qui a poussé le plus loin l’appréhension intime et profonde de l’épaisseur psychologique et musicale de chaque rôle. C’est grâce à un travail minutieux sur le style, la caractérisation vocale et instrumentale mais également sur le livret de Da Ponte d’après la pièce de Beaumarchais, que René Jacobs a révolutionné l’interprétation des opéras de Mozart.

Pour Les Noces de Figaro, Da Ponte parle bien d’un « genre de spectacle presque nouveau » qui dépasse les conventions stylistiques. Pour cela, il fallait bien une musique investie d’une fonction qui transcende le simple décorum accompagnant le comique ou la critique sociale aiguisée et déguisée contenue dans la trame de Beaumarchais revisitée par Da Ponte. La musique de Mozart dit les non-dits, trahit les silences éloquents, prend en flagrant délit, donne un visage aux secrets enfouis, renforce la caractérisation des sentiments et des dilemmes.
L’apport unique de René Jacobs provient du fait que c’est la caractérisation musicale qui lui permet de faire émerger l’épaisseur psychologique des personnages, pas l’inverse. Conjointement, son travail sur l’éloquence du continuo comme personnage à part entière – peut-être le plus important – lui permet de saisir au mieux ce jeu subtil entre ce que chaque personnage pense de lui-même et laisse paraître dans le cadre des conventions de la représentation mais également dans la friction entre ce que les autres pensent de lui ou laissent penser. C’est en ayant conscience de tous ces niveaux de sens et en faisant les allers-retours entre Beaumarchais, Da Ponte et Mozart que se révèle le génie des Noces de Figaro.
Dans une économie de l’opéra qui prend de moins en moins de temps pour se nourrir de cette profondeur interprétative, cet enseignement à destination de chanteurs confirmés est essentiel. C’est ce qu’offrira cette expérience privilégiée avec René Jacobs à Royaumont.

Méthode et enseignement

  • Approfondissement des rôles à la lumière d’une analyse croisée Beaumarchais/Da Ponte
  • Travail approfondi de la partition à partir de traités de l’époque (pauses, appoggiatures prosodiques, ornementations, rimes)
  • Travail vocal sur l’émission
  • Bonne utilisation de la rhétorique des effets vocaux
  • Différenciation et caractérisation des récitatifs d’airs et d’ensembles
  • Prise en compte de la symbolique omniprésente de la danse
  • Réflexions autour de la prosodie et des tempi, rapportée à la psychologie et à la dynamique dramaturgique dans les airs, récitatifs et ensembles
  • Assimilation dans le chant d’un continuo dynamique agissant comme un personnage
  • Ateliers individuels et collectifs avec René Jacobs, Wiebke Weidanz, Serena Malcangi

Calendrier

Session
Du samedi 1er août au vendredi 7 août 2015
Soit 7 jours de formation

Présentation publique
Fenêtre sur cour(s) le vendredi 7 août à 18h

Ouvert 365j/an Visite tous les jours