Bach, Mendelssohn, Schumann, Brahms confrontés à Franck, Widor, Vierne

Encadrement

Daniel Roth organiste
Inspiré par Albert Schweitzer, formé auprès de Duruflé, Bitsch, Puig-Roget, Falcinelli au Conservatoire de Paris, Daniel Roth remporte les grands concours internationaux Arnhem, Munich, Asota, Chartres en 1971. Après le grand Orgue de la Basilique du Sacré Cœur, il devient titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de Saint Sulpice dans l’héritage de Widor, Dupré et Grunenwald. Il a enseigné à Marseille, Washington, Strasbourg, Sarrebruck, puis à la Musikhochschule de Francfort-sur-le-Main de 1995 à 2007. Chevalier de la Légion d’honneur, membre de la Commission des orgues historiques au ministère de la Culture, il mène une carrière internationale d’organiste et de compositeur.

Vincent Warnier organiste
Formé à Strasbourg auprès d’André Stricker et Daniel Roth puis au Conservatoire national supérieur de musique de Paris avec Michel Chapuis, Olivier Latry et Marie-Claire Alain, Vincent Warnier est agrégé de musicologie. Grand Prix du Concours international d’orgue de Chartres en 1992, il devient en 1996 co-titulaire de Saint-Étienne-du-Mont. Depuis, il mène une carrière internationale : Amsterdam, Lucerne, Tokyo, Paris, Berlin… en solo ou avec orchestre. Il a été organiste en résidence de l’Auditorium-Orchestre National de Lyon de 2013 à 2015. Sa discographie compte une vingtaine de volumes de Bach, Mendelssohn, Widor, Franck, Duruflé, notamment chez Intrada.

Destinataires

10 organistes en Licence, Master et plus

Présentation

Cette session propose de revivre « à la croisée des regards français et allemands », l’esthétique musicale du grand facteur d’orgue français Aristide Cavaillé-Coll qui ne cessera de faire avancer les techniques de la facture d’orgue pour servir au mieux l’édification d’un nouveau répertoire et de relever les défis et les idéaux des créateurs du XIXe siècle.
À l’inverse, les grandes personnalités du monde de l’orgue opèreront une véritable mutation de leurs habitudes d’écriture ou de langage lorsqu’ils découvriront l’univers orchestral si puissamment évocateur et onirique du Maître des ateliers de l’avenue du Maine à Paris. César Franck, Charles-Marie Widor, puis Louis Vierne précipiteront le vénérable instrument dans l’ère « moderne », lui destinant une musique s’exprimant dans de nouvelles formes, au langage riche et raffiné qui n’aura rien à envier aux œuvres symphoniques de la même époque. La découverte en France de la musique de Johann-Sebastian Bach ne sera pas ignorée des organistes, ni de Cavaillé-Coll qui offrira une réponse fascinante aux travaux des pionniers Lemmens, Widor, et autres Boély et Saint-Saëns.

Méthode

Enseignement pratique
Les cours de Daniel Roth et de Vincent Warnier se feront successivement ou « à deux voix »

Enseignement théorique
Des séances d’esthétique, de culture musicale, d’histoire de la facture d’orgue et de l’interprétation seront proposées par les différents intervenants afin d’ouvrir la réflexion des étudiants à un niveau global pour mieux cerner les enjeux d’un sujet certes organistique, mais surtout d’ordre musical et philosophique en évoquant de nombreuses références de tous les domaines.

Instruments disponibles

  • Orgue Cavaillé-Coll de Royaumont
  • Orgue de Chœur de l’église de Viarmes
  • Piano Steinway

Répertoire
Bach, Mendelssohn, Schumann, Brahms, Reger , Lemmens, Franck, Boëly, Widor,

Calendrier

Session
du 3 au 7 juillet 2017
soit 5 jours de formation

Présentation publique
Fenêtre sur cour[s] le 7 juillet 17h à Royaumont,
concert à 20h à l’église de Viarmes


Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par la Fondation Daniel et Nina Carasso, l’Association des amis de Royaumont, le Groupe Caisse des Dépôts

Ouvert 365j/an Visite tous les jours