Partager

Concert-rencontre : piano et orgue

Cycle [les clés du classique]

Présentation

Simon Prunet-Foch orgue Cavaillé-Coll
Paul Drouet piano

Dans le grand arbre généalogique des instruments, le piano et l’orgue sont des parents très lointains et peu d’occasions leur sont offertes de se rencontrer….  Simon Prunet-Foch et Paul Drouet ont exhumé quelques œuvres écrites au XIXe siècle pour ce trop rare tandem et se prêtent eux-mêmes au jeu de la transcription des chefs-d’œuvre du répertoire symphonique sur leurs instruments. Le piano possède, grâce à son potentiel expressif et ses dynamiques, une dimension lyrique. Quant à l’orgue, sa multitude de timbres lui permet d’obtenir une profondeur, une puissance et un foisonnement sonore digne de l’orchestre. Face à leur clavier (et pédalier), les deux amis peuvent donc relire des classiques du siècle romantique – qu’ils soient signés de César Franck, Felix Mendelssohn ou Franz Liszt – en préservant à la fois leur force expressive et la proximité avec les musiciens qui fait le charme de la musique de chambre. Une expérience à renouveler…

Biographies des artistes

Paul Drouet

Artiste talentueux et passionné, lauréat de concours internationaux, Paul Drouet est actuellement chef de chant à l’Opéra de Freiburg en Brisgau (Allemagne). Il se forme comme pianiste au conservatoire de Versailles chez Edda Erlendsdottir puis entre  au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2011 dans la classe de Denis Pascal, Laurent Cabasso, Varduhi Yeritsyan et Sébastien Vichard . Il poursuit ses études en Master avec Hortense-Cartier-Bresson et Fernando Rossano. A l’occasion de différentes académies et master-classes, il a pu travailler avec de grands pianistes tels que Jacques Rouvier, Dominique Merlet, Jean-Marc Luisada.

Passionné de musique française, il est admis à l’Académie de Musique Française à l’Ecole Normale, où il a notamment travaillé avec Jean-Claude Pennetier, Bruno Rigutto, Jean-Efflam Bavouzet, Anne-Queffélec. Egalement Lauréat de la fondation Royaumont, il perfectionne son jeu sur instruments d’époque dans le répertoire de Chopin avec Edoardo Torbianelli.

En 2013 il remporte le 3ème prix du concours national Thomas Kutti et arrive demi-finaliste de la première édition du concours « Les Virtuoses du cœur » parrainé par Anne Queffélec. Il se distingue également au concours international d’Epinal en 2017 et obtient une première médaille au concours international de Brest, catégorie Chopin.

Il est ainsi invité à se produire comme soliste ou chambriste dans plusieurs festivals en France, en Europe et en Asie. A Paris, il se produit régulièrement au sein de la programmation Jeunes Talents, ainsi qu’à L’Heure musicale du marais.

Son jeu s’élabore à travers une écoute orchestrale, guidée par la pratique de la direction d’orchestre. Très tôt Intéressé par la musique symphonique, il dirige l’orchestre Alborada à Versailles  de 2009 à 2015, et se forme au CNSMDP avec Georges Pehlivanian puis avec Mathieu Herzog. Il obtient ensuite le DEM de la ville de Paris en octobre 2018 puis le prix direction dans la classe d’Adrian McDonnell à la Schola Cantorum. Il est chef assistant à l’Académie de musique de Paris auprès de Jean-Philippe Sarcos, et dirige l’orchestre du Lycée Hoche à Versailles qu’il a fondé en 2015. Il se perfectionne actuellement en Master de direction à la Hochschule für Musik de Freiburg avec Scott Sandmeier. Il sera Korrepetitor à l’Opéra de Freiburg d’Octobre 2021 à Février 2022.

Simon Prunet-Foch

Simon Prunet-Foch a commencé l’apprentissage de la musique dès son plus jeune âge. Musicien éclectique et curieux il s’est tout d’abord pris de passion pour la période baroque pratiquant notamment le clavecin et l’alto baroque en plus de l’orgue. Il s’est progressivement pris d’affection pour l’ensemble du répertoire musical. Durant ses études aux Conservatoires de Rennes, Nantes et Strasbourg, à la Hochschule de Lübeck puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il est lauréat de la Fondation Royaumont, du Concours international d’orgue « Pierre de Manchicourt » de Béthune, ainsi que du concours d’orgue « Bach » de Saint-Pierre-lès-Nemours. Il a aussi bénéficié du soutien de la Chambre des Notaires du Bas-Rhin et de la Fondation Meyer pour différents projets.

C’est à présent avec dynamisme et passion qu’il partage actuellement son temps entre sa carrière d’organiste-interprète et différentes activités de pédagogue, de coordinateur d’établissement d’enseignement supérieur de la musique (Pôle Sup’93), de rédacteur pour une revue musicale spécialisée (Orgues Nouvelles). Il a été nommé titulaire de l’orgue Mutin Cavaillé-Coll de l’Eglise Sainte-Marie-des-Batignolles (Paris) en janvier 2019.

Les Dimanches à Royaumont

Profitez de votre visite de Royaumont et de ses jardins, de votre déjeuner ou de votre nuit à l’abbaye pour assister, le dimanche, sans supplément de prix, à des spectacles et des rencontres autour de la musique, de l’histoire, de l’architecture de la nature ou de la danse.
Ces événements sont inclus dans le billet d’entrée au monument, dans la limite des places disponibles. Il est donc recommandé de réserver.

Toutes les dates

Dimanche 28 août 2022

Infos pratiques / Billetterie

En ligne :
Réserver

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Réservations exclusivement sur Internet. La billetterie est à votre disposition du lundi au vendredi par téléphone, si vous rencontrez des difficultés avec les réservations en ligne

Tous les dimanches et les jours fériés, profitez des navettes gratuites au départ de la gare de Luzarches.

Assurant la liaison avec la gare de Luzarches (ligne H), les navettes permettent de rejoindre l'abbaye en 8 minutes, soit moins d'une heure de trajet depuis la gare du Nord.

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :
réserver un aller - réserver un retour

  • Vous pouvez réserver jusqu'au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.
  • Le port du masque est obligatoire.

Installée en galerie Nord, une des plus belles salles voûtées de l’abbaye, la Table de Royaumont s’inscrit dans la tradition culinaire française, dans un esprit d’ouverture, de créativité et de saisonnalité.
réserver un repas
le samedi soir - le dimanche midi

Certains week-ends, profitez d'une nuit paisible dans votre chambre avec vue sur le cloître ou le parc : découvrir au matin l’abbaye dans son écrin de verdure vous laissera un souvenir impérissable.

réserver une chambre

Ouvert 365j/an Visite tous les jours