+Voir d'autres dates
Partager

[Festival Pianos, pianos] Edoardo Torbianelli joue Chopin et ses amis

+Voir d'autres dates

Présentation

Edoardo Torbianelli, piano Streicher 1847, collection La Nouvelle Athènes 
Artiste en résidence à la la Fondation Royaumont (2016-2018)

Avec la participation de Luca Montebugnoli, lauréat de la Fondation Royaumont, pour les sonates à quatre mains

PROGRAMME
Carl Maria von Weber Sonate op.39 (1er mouvement)
Ignace Moscheles Etudes (op.70) ; Andantino quasi allegretto de la sonate à quatre mains .47
Charles Valentin Alkan Préludes op.25, Transcriptions…
Frédéric Chopin Impromptus op.29, Nocturne op. 32Polonaise op. 40/53
Friedrich Kalkbrenner Andante quasi adagio de la Sonate à quatre mains op.76

Ce programme élaboré par Edoardo Torbianelli à partir du Fonds Cortot de la Médiathèque Musicale Mahler illustre l’esthétique musicale marquée par l’opéra, le sentiment du merveilleux et la romance qui inspira tant Chopin et ses contemporains.
Grâce aux pianos d’époques restaurés par Edwin Beunk, Edoardo Torbianelli a pu transmettre à une nouvelle génération de pianistes une approche renouvelée du répertoire et graver les pièces tardives de Chopin. Cet enregistrement a été unanimement salué par la critique : « Torbianelli sait regarder au-delà de chaque portée comme s’il improvisait. C’est magnifique. » (Alain Lompech – Diapason).


Pianos, pianos

La programmation de cette 1ère édition du Festival « Pianos, pianos » a été inspirée par les richesses des fonds de pianistes conservés à la Médiathèque Musicale Mahler (MMM), et en particulier par les collections d’Alfred Cortot (1877-1962) et de Claude Helffer (1922-2004). Les récitals, concerts-ateliers et atelier participatif inviteront ainsi à une exploration des répertoires romantiques et contemporains. Au-delà de la confrontation des esthétiques et des temporalités, c’est la merveilleuse mécanique sonore du piano, ou plutôt des pianos, qui sera mise en lumière et une attention toute particulière sera portée à la qualité des instruments : les pianos « romantiques », tous originaux, seront présentés dans un état de conservation et de restauration exceptionnel.

Mais le medium ne serait rien sans le truchement de l’artiste. Ce sont donc quelques-unes des pages les plus originales et des plus emblématiques du répertoire pianistique des XIXe et XXe siècles qui seront entendues comme celles émanant d’une nouvelle génération de compositeurs. Elles seront interprétées par des artistes confirmés ou en début de carrière, tous accompagnés par la MMM et la Fondation Royaumont.

Le Festival « Pianos, pianos » en associant esprit d’ouverture, appel à la curiosité et excellence artistique s’inscrit dans le paysage de la création à travers une approche renouvelée des répertoires.


Coréalisation : Médiathèque Musicale Mahler / C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Fondée en 1986 par Henry-Louis de La Grange et Maurice Fleuret, la Médiathèque Musicale Mahler est soutenue par le ministère de la Culture (Direction Générale de la Création Artistique, Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles), la Fondation de France, le Fonds de La Grange-Fleuret sous égide de la Fondation de France.

EY est le mécène principal de la Médiathèque Musicale Mahler.

La Médiathèque Musicale Mahler, association à but non lucratif habilitée à recevoir des dons, bénéficie du soutien de philanthropes attachés à la poursuite de ses missions et au développement de ses activités. Ils contribuent ainsi à la pérennité de l’œuvre de Maurice Fleuret et de Henry-Louis de La Grange.

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

Ouvert 365j/an Visite tous les jours