Partager

Rencontre de la danse et du violoncelle de Bach

Cycle [Lumières sur la création]

Présentation

Jean-Christophe Boclé conception et chorégraphie
Jean-Christophe Paré, Marion Jousseaume danse
Elena Andreyev violoncelle et conseil musical
Delphine Gruer lumières

Musique : Cinquième et sixième Suites pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach

Au commencement étaient les Suites pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach.
« A l’écoute de cette musique, je me sens tiraillé entre un désir d’abandon vibrant, viscéral, et la nécessité de découvrir, parcourir, traduire mentalement, énergétiquement et physiquement ce monde » confesse Jean-Christophe Boclé. Le chorégraphe, nourri par la danse baroque au début de son parcours, revient à cette passion première pour mieux l’interroger.  Un travail en cours avec deux danseurs, hors du temps, qu’il dévoile et explique au public de Royaumont.

Biographies

Jean-Christophe Boclé

Formé en danse classique au CNSMD de Paris, Jean-Christophe Boclé étudie la Cinétographie Laban avec Jacqueline Challet Haas. A Londres puis New York il finalise sa formation en Cinétographie et y poursuit ses apprentissages d’interprète. Il participe à la fondation par Francine Lancelot de la Cie Ris et Danseries puis rejoint la Cie Barocco de François Raffinot. Il passe une année auprès de Viola Farber au CNDC d’Angers et y réalise ses premières chorégraphies. Il danse avec Jean Pomarès, Odile Duboc, Marie Geneviève Massé, Marc Vincent. Il devient chorégraphe pour EKTOS en 1995. Une vingtaine de pièces à son actif. dernièrement, Coltrane Formes, et Entretien chorégraphique. Il chorégraphie pour le cinéma, Ridicule de Patrice Leconte, pour l’opéra.

Jean-Christophe Paré

Jean-Christophe Paré est engagé au sein du Ballet de l’Opéra national de Paris en 1976. Il intègre le GRCOP dès 1981. Il est nommé Premier danseur en 1984. Il pratique les danses classique, néo-classique, Renaissance et Baroque, modern’dance et post-modern dance, expressionniste allemande, jeune danse française. Inspecteur pour la danse au Ministère de la Culture de 2000 à 2007, il dirige de 2007-2011 l’ENSDM puis de 2014 à 2018 le département danse du CNSMD de Paris. Depuis 2019, il intervient régulièrement lors des formations de chorégraphes de la Fondation Royaumont et collabore aux projets de création d’H. Robbe, P. Pi et J-C. Boclé.

Léa Lansade

Après des études au CNSMD de Paris, Léa Lansade intègre en 2006,  le GUID du Ballet Preljocaj, CCN d’Aix-en-Provence et poursuit sa carrière avec les chorégraphes Jean-Christophe Boclé, Emilio Calcagno et metteure en scène Pierre Longuenesse. Elle sera interprète de la Cie Didier Théron, en 2011 et intègre la Cie  De l’Entre-Deux du chorégraphe et écrivain Daniel Dobbels. Elle travaille aussi avec Mié Coquempot, Sébastien Ly, Daniel Larrieu, Pauline Simon, Sébastien Laurent, François Ben Aïm, Claire Laureau et Nicolas Chaigneau. Elle vient de participer à  KNIT création de la metteuse en scène Marine Mane avec le compositeur Karl Naegelen. Elle est pédagogue en danse contemporaine, et artiste intervenante en milieu scolaire depuis 2010.

Marion Jousseaume

À la suite d’un cursus de huit ans au conservatoire de la Roche sur Yon et d’une filière littéraire spécialisée en danse au lycée, Marion poursuit sa formation à l’école du ballet du Nord de Roubaix avant d’intégrer le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers en 2016. Durant deux ans elle se forme aux différentes techniques de la danse contemporaine et affine sa sensibilité artistique auprès de différents chorégraphes, danseurs, et enseignants/théoriciens. Ayant obtenu le DNSPD ainsi qu’une licence en art du spectacle à l’université d’Angers en 2018, Marion participe ensuite au projet La Fugue en Question, guidé par Béatrice Massin et Pierre Rigal dans le cadre des talents Adami. Forte de cette expérience, elle intègre l’année suivante les compagnies d’Anaïs Rouch (Cie In Corpus) et de Clémence Baubant (Cie Empreintes), avant de retrouver le travail de Béatrice Massin pour les pièces ABACA, Fata Forgana et Requiem. Elle rejoint également les projets Wonderbox d’Emma Terno et PARTITION(S) Du décollement des sentiments et des affects de Jean-Christophe Boclé.

Elena Andreyev

La violoncelliste Elena Andreyev a étudié en France, en Russie, puis s’est perfectionnée auprès de Robert Cohen et de Christophe Coin. Son parcours tissé de rencontres, de curiosités, d’appétits de toutes sortes lui a permis de développer un art à la croisée de bien des chemins : de l’opéra baroque (les Arts Florissants) à la musique improvisée (Fred Frith, Antonin-Tri Hoang), en passant par  la musique de chambre (trio anpapié, Ground Floor) le théâtre musical et la création d’œuvres contemporaines (Atem, avec Georges Aperghis, ensemble s:i.c.). Elle a enregistré les suites pour violoncelle seul de J.S.Bach aux editions Son An Ero (5* Classica). Elle enseigne le violoncelle baroque au CMA7 et au CRR de Paris.

Les Dimanches à Royaumont

Profitez de votre visite de Royaumont et de ses jardins, de votre déjeuner ou de votre nuit à l’abbaye pour assister, le dimanche, sans supplément de prix, à des spectacles et des rencontres autour de la musique, de l’histoire, de l’architecture de la nature ou de la danse.
Ces événements sont inclus dans le billet d’entrée au monument, dans la limite des places disponibles. Il est donc recommandé de réserver.

Toutes les dates

Dimanche 5 juin 2022

Infos pratiques / Billetterie

En ligne :
Réserver

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Réservations exclusivement sur Internet. La billetterie est à votre disposition du lundi au vendredi par téléphone, si vous rencontrez des difficultés avec les réservations en ligne

Tous les dimanches et les jours fériés, profitez des navettes gratuites au départ de la gare de Luzarches.

Assurant la liaison avec la gare de Luzarches (ligne H), les navettes permettent de rejoindre l'abbaye en 8 minutes, soit moins d'une heure de trajet depuis la gare du Nord.

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :
réserver un aller - réserver un retour

  • Vous pouvez réserver jusqu'au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.
  • Le port du masque est obligatoire.

Installée en galerie Nord, une des plus belles salles voûtées de l’abbaye, la Table de Royaumont s’inscrit dans la tradition culinaire française, dans un esprit d’ouverture, de créativité et de saisonnalité.
réserver un repas
le samedi soir - le dimanche midi

Certains week-ends, profitez d'une nuit paisible dans votre chambre avec vue sur le cloître ou le parc : découvrir au matin l’abbaye dans son écrin de verdure vous laissera un souvenir impérissable.

réserver une chambre

Partenaires : L’Azimut, Châtenay-Malabry, Théâtre de Beaune, micadanses – ADD Paris, Conservatoire à Rayonnement Intercommunal d’Antony dans le cadre de la résidence d’EKTOS, abbaye de Royaumont dans le cadre de son programme Incubateur / Merci à La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne / Avec le soutien de la DRAC Île de France.
Création au Théâtre de Beaune le 11 mars 2022

Ouvert 365j/an Visite tous les jours