Vidéo, Musique, Danse, Jardins, Médiathèque Mahler

Publié le 06/01/2020

[Vidéo] 2019, une année en 26 lettres

[Vidéo] 2019, une année en 26 lettres

De « A » comme « Académie » à « Z » comme « Eva Zaïcik », en passant par « K » comme « Kilowatt » et « V » comme « Visiteurs », 365 jours de la vie de l'abbaye en 26 lettres…

A comme « Académies & formations »... Académie Orsay-Royaumont, Académie Voix Nouvelles, programme Prototype, cours sur les sonates pour violoncelle et pianoforte de Beethoven ou les œuvres de César Franck... L'éventail des formations prodiguées à l'abbaye en 2019 a encore été d'une grande diversité (voir la vidéo présentant les formations du Pôle Voix et répertoire)

B comme « Bach »... À l'honneur à la fois à l'occasion de la formation « Trois approches historiques de l’édification des répertoires du clavier soliste du XVIIe au XVIIIe » et lors d'une mémorable « Nuit : J.S. Bach à la Cour de Frédéric II de Prusse » donnée le 21 septembre par Philippe Grisvard, Jean-Luc Ho et Le Petit Trianon (retrouver cet événement)

C comme « Conférences »... 2019 a marqué les 100 ans de la fermeture de l'hôpital de guerre de Royaumont (en savoir plus) mais aussi le premier accueil d'un Collège Humboldt à l'abbaye (en savoir plus)

D comme « Danse contemporaine »... Un cycle s'est terminé en 2019 avec les dernières formations Prototype et Dialogues, un autre débute en 2020, plus riche encore.

E comme « Enfants »... Toujours aussi nombreux à l'abbaye, que ce soit pour des activités en famille ou pour des sorties avec leur école ou leur centre de loisirs.

F comme « Festival »... 26 concerts et spectacles répartis sur 5 week-ends, du 7 septembre au 6 octobre 2019 (s'en souvenir)

G comme « Ga Ga Ga »... Le projet de Charlie-Anastasia Merlet, première artiste à bénéficier du programme "Première création - Jeune chorégraphe" (en savoir plus sur ce programme)

H comme « Hors les murs »... Les spectacles nés à Royaumont se sont exportés jusque Barcelone, Londres ou Montréal (retrouver la liste de ces spectacles)

I comme « (cuisine) Imaginative »... « Tarte tatin de boudin aux endives caramélisé », « Crémeux de panais et sa rose de saumon mariné », « Suprême de poulet et sa mousseline de fèves aux jeunes légumes »... L'imagination du Chef Patrick Derisbourg n'a pas de limite lorsqu'il s'agit de nommer ses plats (découvrir les menus des prochains déjeuners du dimanche)

J comme « Jardins »... Cette année, nous nous sommes penchés sur les insectes, oiseaux et autres résidents des jardins de Royaumont (les voir en photos)

K comme « Kilowatt »... Récompensée en début d'année par l’attribution du label « Accueil vélo » (en savoir plus), la Fondation a également incité ses visiteurs à réduire leur bilan carbone en installant une borne de recharge des véhicules électriques (en savoir plus)

L comme « Lancement des travaux à la Médiathèque Musicale Mahler »... Une vaste campagne de travaux, confiée à l’architecte Loïc Julienne – Atelier Construire, a été lancée dans cette médiathèque parisienne associée à la Fondation Royaumont (suivre l’avancement des travaux)

M comme « Mécénat & philanthropie »... Le mécénat finance aujourd’hui 15 % du budget d’exploitation de la Fondation et, en 2019, le mécénat des entreprises et des particuliers a financé ses programmes artistiques, patrimoniaux et sociaux à hauteur de 46,3 % (suivre l'actualité du mécénat)

N comme « Nouvelle organisation du projet culturel »... Depuis 2019, le Centre international pour les artistes de la musique et de la danse qu'est Royaumont se compose de trois pôles artistiques : Voix et répertoire, Création musicale, Création chorégraphique, et de deux départements transversaux, Bibliothèques et ressources et Action territoriale (mieux comprendre cette évolution)

O comme « Orgue Cavaillé-Coll »... Organiste, compositeur et improvisateur, professeur d’analyse musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Thomas Lacôte a pris en 2019 la succession de Louis-Noël Bestion de Camboulas au pupitre du grand orgue du réfectoire des moines (découvrir le parcours et les projets de Thomas Lacôte)

P comme « (projets) Pédagogiques »... L’équipe de la Fondation a entièrement repensé sa palette d’activités destinées aux lycéens, en tenant compte de la récente réforme de leur établissement (en savoir plus)

Q comme « Quatuor »... Avec une prestation remarquée du Quatuor Mivos lors du week-end d'ouverture du Festival (retrouver l'événement), puis du Quatuor Van Kuijk, sur un répertoire qui mêlait Franck, Ravel, Chausson et Lekeu (retrouver l'événement)

R comme « Résidences »...Étaient en résidence à l'abbaye en 2019 : Claudia Chan, Amir ElSaffar, Jean-Luc Ho, Thomas Lacôte, Les Métaboles, Marc Nammour et Edoardo Torbianelli (en savoir plus sur les résidences)

S comme « Séminaires et réceptions »... Deux activités qui restent centrales dans le modèle économique de la Fondation Royaumont (en savoir plus)

T comme « Table de Royaumont »... Dès le début de l'année, le Chef Patrick Derisbourg a proposé une nouvelle formule, le « choix du Chef », un menu unique en 3 plats centré sur les produits qui arrivent sur les étals et les idées qu’ils lui inspirent (en savoir plus)

U comme « Une nouvelle année »… Entrons ensemble dans une décennie de transmission et d’invention ; toute l’équipe de la Fondation Royaumont vous souhaite une très belle année 2020.

V comme « Visiteurs »... Ils ont été plusieurs dizaines de milliers à avoir poussé les portes de l'abbaye en 2019.

W comme « (Léo) Warynski »… Le chef de chœur des Métaboles, ensemble en résidence jusqu’en 2021, a consacré la soirée d’ouverture du Festival 2019 à l’œuvre de l’Anglais Jonathan Harvey (1939-2012), figure majeure de la musique d'aujourd'hui, dont le profond mysticisme a répondu à l’Ave verum de William Byrd, au Stabat Mater de G.P. da Palestrina ou au Remember not de Henry Purcell, comme pour introduire le voyage dans le temps au fil des voix qu’allait ensuite entreprendre l’ensemble Organum, les Ambassadeurs d’Alexis Kossenko, Eléonore Pancrazi… (s’en souvenir)

X comme « (Iannis) Xenakis »... L'un des compositeurs dont les partitions et documents rares ont été déménagés à l'occasion des travaux de la Médiathèque Musicale Mahler (suivre l’avancement des travaux)

Y comme « Y dormir »... L’abbaye de Royaumont, c’est aussi un ensemble de 53 chambres, ouvertes à tous les week-ends, sur réservation (découvrir cette opportunité)

Z comme « (Eva) Zaïcik »... La mezzo-soprano, révélation lyrique aux Victoires de la Musique 2018, a été, le temps d'un concert dédié à la cantate française, la complice parfaite du Consort, jeune ensemble qui commence en 2020 une prometteuse résidence à Royaumont (en savoir plus)

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias