Les investissements

L’abbaye de Royaumont est un monument historique exceptionnel, ouvert 365 jours par an, que la Fondation s’emploie à sauvegarder et à transmettre enrichi aux générations futures.

Elle a fait l’objet de travaux d’une ampleur inégalée. Ces investissements ont combiné la restauration des bâtiments et des aménagements destinés à améliorer les équipements et à les adapter à l’évolution des besoins des artistes et des publics. Cette approche globale signifie une recherche permanente de cohérence entre restauration d’une part, aménagements et équipements d’autre part.

2014 : le patrimoine réinvesti - Le détail des investissements dédiés au monument


2014 : LE PATRIMOINE RÉINVESTI

L’attractivité du site de l’abbaye a été sensiblement renforcée par deux réalisations d’envergure : – la création du Potager-Jardin, conçu par deux jeunes paysagistes, Astrid Verspieren et Philippe Simmonet, création qui a rendu accessible 9 000 m2 supplémentaires de parc au nord-est du domaine, ouvert depuis le 28 juin, – la restauration et l’aménagement de l’ancien réfectoire des convers, ultime œuvre à Royaumont de Pierre-André Lablaude, ACMH. Cette magnifique salle utilisée précédemment comme lieu de stockage, étend vers le sud-ouest les espaces ouverts au public. Elle a été inaugurée le 3 octobre.

Le week-end d’ouverture du Potager-Jardin a connu un beau succès, avec l’accueil de près de 2 100 personnes. Pas moins de 11 concerts ont été programmés dans l’ancien réfectoire des convers. Ces deux investissements ont donc non seulement permis d’enrichir l’offre patrimoniale et artistique de Royaumont, mais ont eu un impact direct sur la fréquentation : le nombre de visiteurs du monument historique aura progressé de +25 % par rapport à 2013, atteignant le chiffre de 62 929.

Ce renforcement de la fréquentation de l’abbaye a été également favorisé par la célébration du 800e anniversaire de la naissance de Saint-Louis.

Les groupes d’enfants n’ont pas été en reste dans cette évolution, puisque 15 332 enfants et jeunes sont venus visiter l’abbaye et ses jardins dans le cadre scolaire ou avec des centres de loisirs, soit une augmentation de +17,8 % par rapport à 2013.


 1 151 473 € investis

 

 


Le détail des investissements dédiés au monument

Le bâtiment des latrines et la salle des charpentes
En 1992 et 1993, le bâtiment des latrines a subi une restauration complète (maçonnerie, tirants et contreforts, charpentes et couvertures). Dans les salles des charpentes et de la poivrière : installation d’un chauffage surfacique, traitement acoustique ; au sol, sur l’emplacement initial des latrines médiévales, des dalles de verres qui permettent de voir en contrebas le canal ; nouvelles fenêtres et garde-corps ; restauration de la roue à aubes.
En 1994, la galerie sud est aménagée en bar salon de thé, dessiné par Thierry Deleforge.
Pendant l’hiver 2003/2004, restauration du sol des deux galeries du rez-de-chaussée avec installation d’un chauffage surfacique.

Le réfectoire et les cuisines des moines 
Sous la conduite de Pierre-André Lablaude, en 2001 et 2002, les deux salles ont été totalement restaurées : 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis, fabriqués selon les méthodes du XIIIe siècle, recouvrent le sol ; les vitraux et la chaire du lecteur, les voûtes et les murs, les façades et le pignon sud sont restaurés, toute la couverture est révisée ; installation d’un chauffage surfacique ; aménagement scénographique et acoustique modulable pour le réfectoire qui accueille les concerts de la Saison musicale.
Dans le réfectoire, l’orgue Cavaillé-Coll a été entièrement restauré et un buffet a été créé. Il a fait son retour en 2007.

Le cloître
De 1986 à 1997, le cloître a fait l’objet de plusieurs tranches de travaux : restauration, drainage, définition de l’emplacement du lavabo des moines, restitution de deux réseaux d’arcatures de la galerie sud. En 2003 et 2004, reprise des contreforts et restauration des voûtes de la galerie ouest. En 2007, les travaux d’étanchéité des terrasses du cloître et la restitution des garde-corps en pierre de taille ont été terminés.
En 2010, le jardin du cloître a été restauré d’après le plan d’Achille Duchêne.

Les ruines de l’abbatiale
La tourelle de l’abbatiale et le mur sud de la nef de l’église ont été restaurés en 1986 et 1987.
Et depuis 2010, l’abbatiale est l’objet d’une « restauration numérique ». Sous la direction de Patrick Callet, des étudiants de l’École Centrale de Paris ont réalisé une maquette numérique en trois dimensions de l’église dans son état médiéval.

Le bâtiment des moines
Le bâtiment des moines abrite la quasi-totalité des chambres, une grande quantité de salles de réunion et la plupart des salles à manger. Il est donc au cœur de toutes les attentions. En 1992, la façade est a fait l’objet d’un drainage et une salle à manger a été créée à l’est, puis une autre a été restructurée à l’ouest en 1996. La même année, la principale salle du bâtiment a été remodelée en prenant en compte la dimension acoustique.
L’accueil-réception a également été repensé avec un mobilier dessiné par Thierry Deleforge.
31 chambres ont été rénovées en 1998, puis en 2004 le deuxième étage a été restructuré pour augmenter le nombre de salles et de studios de répétition avec un traitement acoustique. Le troisième étage a subi, en 2004, des transformations pour accueillir, sur 250 m², les bureaux de la House of Learning de Metro.

Le bâtiment des convers et le Grand comble
Divers travaux de rénovation ont été entrepris sur l’ensemble du bâtiment depuis 1995 : toiture, cheminées, menuiserie, travaux de couverture, rénovation de l’alimentation d’eau, réfection complète de l’électricité. Puis, en 2010, les contreforts ont été restaurés et le bâtiment drainé, puis le grand comble a été réhabilité pour en faire une salle de répétition pour les artistes en résidence à Royaumont. Des présentations publiques comme les Fenêtres sur cour[s] s’y déroulent.

La Bibliothèque musicale François-Lang
Le bâtiment des anciennes cuisines qui abrite actuellement la Bibliothèque a été restauré pour sauvegarder et exploiter au mieux la collection.
Les partenaires privés ont permis l’acquisition et financent le fonctionnement de la Bibliothèque (groupe Metro, groupe SPIE et Comité Henry Goüin). Les partenaires publics ont financé les restaurations, l’aménagement et l’équipement (Conseil général du Val d’Oise et Région Ile-de-France) le tout sous la conduite de Pierre-André Lablaude (ACMH).
Le chantier, terminé en avril 2009, avait débuté en janvier 2008 : restauration de la toiture et des contreforts de la façade sud ; restauration et rénovation de l’escalier Saint-Gabriel desservant les différents espaces liés à la Bibliothèque ; aménagement du salon de musique et du bureau du bibliothécaire ; aménagement de 6 studios pour les résidences liées à la Bibliothèque.

La Bibliothèque Henry et Isabel Goüin
Installée dans l’ancienne salle du chapitre, cette Bibliothèque est le résultat de l’addition de plusieurs collections privées, essentiellement consacrées à la littérature, à la poésie, aux sciences humaines, auxquelles se sont ajoutées les acquisitions liées aux activités culturelles de la Fondation depuis la dernière guerre. À l’issue d’un inventaire qui a permis la réalisation d’un catalogue informatisé, la Bibliothèque a rouvert ses portes en 1995.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise
Partenaires publics de projets
Communauté de Carnelle Pays de France Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso KPMG
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Fondation d'entreprises Hermès
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Schindler Fondation Arthur Honegger
Mécènes - Soutiens
Mécènes - Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Art Mentor Fondation Lucerne
Fondation Yves Rocher Sanef Groupe French American Cultural Society FACE
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS Tempere Champagne Construction Rénovation
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com
Ballroom La Terasse Paris Mômes Rustica Notre Famille Connaissance des arts