[Livres] Les idées-cadeaux du libraire pour les fêtes

Partager

La librairie-boutique de Royaumont rouvre ses portes à temps pour les fêtes !

A partir du samedi 28 novembre, la librairie-boutique vous accueille du vendredi au dimanche, de 10h à 12h45 et de 13h45 à 17h30.

Faites des achats responsables sans files d’attente, en toute sécurité et en toute tranquillité…
Les dimensions de la librairie-boutique de Royaumont permettent d’accueillir simultanément 10 personnes. Une ventilation régulière et efficace est rendue possible grâce à de multiples portes.
La librairie-boutique de Royaumont est un commerce de proximité indépendant. L’ensemble de ses bénéfices contribue à financer des actions en faveur du patrimoine, des enfants et des artistes.
Florent vous attend pour vous faire découvrir ses nouveautés, sa sélection de fin d’année, et plus de 4 000 références dans les différents rayons (livre, musique, papeterie, jeux, décoration, bien-être, bijoux…).

Il vous présente ici sa sélection de livres pour les fêtes…

[Nature] La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben

Il était une fois un forestier qui aimait partager… La passion de Peter Wohlleben pour les arbres qu’il a côtoyés tout au long de sa carrière est si grande qu’il leur a dédié un livre. Un « best seller » en fait : 650 000 exemplaires écoulés dans son pays, l’Allemagne, et des traductions en 32 langues. On apprend dans cet ouvrage comment s’organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à nos villes : les arbres vivent avec leurs enfants et les aident à grandir. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les malades mais aussi de communiquer entre eux. Le plaisir de pénétrer dans un univers dont nous ne savons pratiquement rien est doublé – dans cette très belle édition – par celui de découvrir de magnifiques photos. Une lecture aussi agréable qu’une promenade en forêt…

[Petits plaisirs] L’incroyable histoire du vin de Benoist Simmat et Daniel Casanave

L’histoire du vin, c’est un peu l’histoire de la civilisation. En tout cas, celle que raconte le journaliste Benoist Simmat et le dessinateur Daniel Casanave dans cette bande dessinée enivrée. Des premières pages de la Bible (l’un des premiers gestes de Noé, à la fin du déluge, a été de planter de la vigne) à l’actuel retour d’une viticulture raisonnée, les deux épicuriens embrassent en 200 pages plusieurs milliers d’années. Le propos est à la fois érudit, détaillé et joyeux. Les planches sont vives et colorées. A lire sans modération !

[Beau roman] Les Pierres sauvages de Fernand Pouillon

Et si vous viviez de l’intérieur la construction d’une abbaye cistercienne ? Sous la forme du journal intime d’un moine bâtisseur, ce roman narre l’avancement d’un chantier médiéval, les problèmes techniques, financiers ou doctrinaux qu’il pose et les solutions d’une étonnante ingéniosité que les constructeurs trouvent. Mieux : cette irréprochable chronique de la naissance d’une abbaye amène une excitante réflexion sur le beau et le nécessaire, la place de la spiritualité dans nos vies. Que l’on fréquente ou non les abbayes cisterciennes, ces 288 pages apprennent à ouvrir plus grand les yeux…

[Beau classique] Le roman du roi Arthur de Thomas Malory

Jamais Lawrence d’Arabie ne partait sans glisser Le roman du roi Arthur dans ses sacoches de selle… Ce texte légendaire, qui conte les quêtes des chevaliers de la Table Ronde à la recherche du Saint-Graal, est un immense classique dont on ne vient jamais à bout. « Ce n’est pas un livre, c’est un continent de l’imaginaire qu’ont arpenté les écrivains, les poètes, les mémorialistes français, anglais, allemands… Ce n’est pas un livre, c’est une bibliothèque » écrit le journaliste Thiery Guidet. Achevé en 1469 ou 1470, le récit de Sir Thomas Malory s’offre une nouvelle traduction, sous la plume de Pierre Goubert, de nouvelles illustrations, signées Raphaël Defossez, et surtout une nouvelle carapace de cuir. A offrir pour faire rêver…

[Essai réussi] Une histoire de la lecture d’Alberto Manguel

Vous aimez lire ? Sachez que vous n’êtes pas le ou la seul.e et que la chaîne des lecteurs qui se passent des textes de génération en génération forme même toute une histoire. Le romancier, traducteur polyglotte et critique littéraire argentino-canadien Alberto Manguel la conte avec une gourmandise rare. Parti à la recherche des raisons qui ont de tous temps fait aimer la lecture, il ramène de ses voyages immobiles savoureuses anecdotes à propos de Babylone, d’Oscar Wilde, des cités mayas ou de Caligula. Un livre savant qui se dévore comme un roman d’aventures.

[Roman mélomane] Confiteor de Jaume Cabré

Un précieux violon est le fil rouge de ce roman éblouissant. Tandis qu’il évoque l’histoire de cet instrument qui passe de main en main et qu’il revient sur sa propre vie, le narrateur parle de de musique, de peinture, de littérature, mais aussi du mal et de la folie des hommes, de l’Inquisition au franquisme en passant par Auschwitz. Bruno Corty, critique au Figaro, s’enthousiasme : « La structure de Confiteor ressemble à une prouesse. C’est pour moi une œuvre majeure ! ». Jaume Cabré i Fabré, qui est l’un des écrivains catalans les plus clairvoyants de sa génération, a écrit plus de 30 livres depuis les années 70 mais est encore peu traduit. Le moment est venu de le découvrir…

Ouvert 365j/an Visite tous les jours