Partager

Orchestre Les Siècles et Isabelle Faust

Mozart + Ligeti + Mérigeau

journée : Mouvements du temps

+Voir d'autres dates

Présentation

L’orchestre de François-Xavier Roth joue la Symphonie dite « Jupiter » de Mozart et la relie à l’œuvre de Ligeti, autre grand créateur d’univers

Orchestre Les Siècles
François-Xavier
Roth direction
Isabelle Faust violon

PROGRAMME
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Symphonie n°41 en ut majeur, KV 551 dite « Jupiter »
György Ligeti (1923-2006) Concerto pour violon et orchestre
Théo Mérigeau (1987-) Almanach d’une convergence – création mondiale, commande 2022 des Bibliothèques Royaumont

Les Siècles sont de retour à Royaumont ! Formation unique en son genre, l’orchestre a été l’un des premiers à jouer chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés, sortant par exemple un hautbois de 1894, moins puissant mais à la couleur plus marquée, pour jouer du Debussy. À la tête de ce qu’il appelle un « musée vivant de la musique », François-Xavier Roth peut ainsi jouer la musique des compositeurs tels qu’eux-mêmes l’entendaient.

Ce soir, c’est Mozart et Ligeti que Les Siècles unissent. Du premier, ils revisitent l’ultime symphonie, composée trois ans avant la mort de l’insaisissable génie autrichien. Une œuvre grandiose, totale, à l’image de Jupiter, le dieu romain auquel elle est associée, gouverneur de la terre et du ciel, ainsi que de tous les êtres vivants s’y trouvant. Pour les observateurs de l’époque, cette Symphonie no 41 en ut majeur était « le plus grand triomphe de la composition instrumentale ». Lui répond le Concerto pour violon et orchestre d’un compositeur qui fêterait cette année ses 100 ans s’il était encore vivant, l’Austro-Hongrois György Ligeti. L’ami de Karlheinz Stockhausen était lui aussi un créateur d’univers. Daté de 1990, son concerto fait la part belle aux rythmes, qu’il veut changeants, comme dans les airs populaires des Balkans ou les Danses bulgares de Bartók. On y entend l’écho de certaines musiques tribales africaines autant que celui du hoquet médiéval. Une partition inédite commandée par la Fondation au Français Théo Mérigeau – un autre passionné de percussions mais avec un penchant plus marqué pour la
polyrythmie du gamelan balinais – complète le programme.

Pour ce concert qui s’inscrit dans les célébrations des 20 ans de l’orchestre, Isabelle Faust, l’une des violonistes les plus admirées de sa génération, est au premier rang. Joyeux anniversaire, Les Siècles !

Tarif A | Durée : 1h15


Dans le cadre de la journée « Mouvements du temps »

D’un siècle à l’autre… Le chorégraphe Hervé Robbe réinvente son œuvre emblématique de la fin du vingtième siècle, tandis que l’orchestre symphonique célèbre le centenaire du compositeur austro-hongrois György Ligeti en le plaçant dans la lignée de Mozart.


Consulter les biographies des artistes

Les Siècles

* 2012 :  Debussy à Royaumont, avec l’ensemble les Métaboles. 2014 : Un après-midi en compagnie d’Hector Berlioz. 2018 : Mahler « Titan ». 2021 : Mahler IV

Formation unique au monde, réunissant des musiciens d’une nouvelle génération, jouant chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés, Les Siècles mettent en perspective de façon pertinente et inattendue plusieurs siècles de création musicale.
Les Siècles sont en résidence à l’Atelier Lyrique de Tourcoing, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris et dans le département de l’Aisne, en région Hauts-de-France, ainsi qu’artiste associé à la Cité de la Musique de Soissons. L’orchestre est également artiste associé au Théâtre du Beauvaisis, au Festival Berlioz à La Côte-Saint-André, au Théâtre-Sénart, au Théâtre de Nîmes et dans le Festival Les Musicales de Normandie.
Trois fois lauréats du prestigieux prix de la Deutschen Schallplattenkritik et récompensés à trois reprises par le prix Edison Klassiek aux Pays-Bas, ils sont à plusieurs reprises le seul ensemble français sélectionné pour le Gramophone Classical Music Award, prix qu’ils remportent en 2018 pour l’enregistrement classique de l’année.  Ils sont par ailleurs nommés trois fois pour le Prix Gramophone de l’Orchestre de l’Année. En France, ils remportent notamment une Victoire de la Musique Classique deux Diamants Opéra ainsi que plusieurs Diapasons d’Or. Enregistrant depuis 2018 pour le label harmonia mundi, Les Siècles poursuivent l’enregistrement de l’intégralité de la musique orchestrale de Berlioz, Ravel et Debussy ainsi que leur cycle consacré à Mahler et la seconde école de Vienne. Les Siècles sont également à l’origine des premiers enregistrements mondiaux du Timbre d’argent de Saint-Saëns, de Christophe Colomb de Félicien David ou encore de la cantate Velléda de Paul Dukas.

François-Xavier Roth

François-Xavier Roth est l’un des chefs les plus charismatiques et entreprenants de sa génération. Il est Generalmusikdirektor de la ville de Cologne depuis 2015, réunissant la direction artistique de l’Opéra et de l’orchestre du Gürzenich. Il est « Principal Guest Conductor » du London Symphony Orchestra, et est nommé en 2019 directeur artistique de l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Il est nommé chef d’orchestre et directeur artistique de l’Orchestre symphonique de la Radio de Stuttgart (SWR) à compter de la saison 2025-2026.
Proposant des programmes inventifs et modernes, sa direction incisive et inspirante est reconnue internationalement. En 2023-2024, il collabore à nouveau avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, l’Orchestre National de Lille ainsi qu’avec le Staatsoper Unter Linden Berlin et le Bayerische Staatsoper Munich. Il collabore aussi régulièrement avec l’Orchestre de la Radio Bavaroise, le Boston Symphony, le Yomiuri Nippon Symphony Orchestra, le NHK Symphony Orchestra et la Tonhalle de Zurich. Ses nombreux enregistrements sont récompensés régulièrement dans la presse internationale.
En 2003, il crée Les Siècles, orchestre d’un genre nouveau qui joue chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés. Avec cet orchestre, il donne des concerts dans le monde entier et rejoue notamment le répertoire des Ballets Russes sur instruments d’époque. Victoire de la Musique dans la catégorie
« enregistrement » en 2018 en France, Les Siècles sont nominés en 2018, 2019 et 2022 par le magazine Gramophone pour recevoir le prestigieux prix d’Orchestre de l’Année.
Actif promoteur de la création contemporaine, il dirige depuis 2005 le LSO Panufnik Composers Scheme. François-Xavier Roth a également créé des œuvres de Philippe Manoury, Yann Robin, Georg-Friedrich Haas, Hèctor Parra et Simon Steen-Andersen et régulièrement collaboré avec Pierre Boulez, Wolfgang Rihm, Jörg Widmann, Helmut Lachenmann et Arnaud Petit.
Pour ses réalisations en tant que musicien, chef d’orchestre et professeur, François-Xavier Roth a été promu Chevalier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2017.

Isabelle Faust

La lecture sensible des œuvres par laquelle Isabelle Faust captive ses auditeurs repose en premier lieu sur une connaissance approfondie des textes des compositeurs et du contexte historique. C’est dans cet esprit qu’elle parcourt un répertoire qui s’étend de Biber à Lachenmann.
Très jeune lauréate des prestigieux concours Leopold Mozart et Paganini, Isabelle Faust fut rapidement invitée par les plus grands orchestres du monde : les Berliner Philharmoniker, le Boston Symphony Orchestra, le NHK Symphony Orchestra Tokyo, le Chamber Orchestra of Europe, le Freiburger Barock Orchester. Son travail régulier avec de telles formations a naturellement développé une étroite connivence artistique avec des chefs d’orchestre tels que Claudio Abbado, Giovanni Antonini, Frans Brüggen, Sir John Eliot Gardiner, Bernard Haitink, Daniel Harding, Philippe Herreweghe, Andris Nelsons, Sir Simon Rattle ou Robin Ticciati.
Isabelle Faust s’intéresse à toutes les configurations musicales ainsi qu’aux interprétations historiques. Avec la même passion, elle se consacre à l’art contemporain, en interprétant en création mondiale des œuvres de Péter Eötvös, Brett Dean, Ondrej Adámek, ou Oscar Strasnoy.

Théo Mérigeau

Né en 1987 à Besançon, Théo Mérigeau débute ses études musicales par la percussion avec Eve Payeur au conservatoire de Rueil-Malmaison où il obtient en 2009 un premier prix (DEM) à l’unanimité. Parallèlement, il étudie l’écriture, au CRR de Rueil-Malmaison puis au conservatoire de Paris (CNSMDP) dans les classes de Pierre Pincemaille et d’Alain Mabit. Il intègre ensuite la classe de composition de Frédéric Durieux, la classe d’analyse de Claude Ledoux et celle des Nouvelles Technologies de Luis Naon, Yann Geslin, Yan Maresz et Oriol Saladrigues. En tant que compositeur il collabore avec les solistes de l’ensemble Intercontemporain, l’ensemble Hiatus, l’orchestre du conservatoire de Paris, le duo Braz-Bazar et les ensembles Cairn, Court-Circuit, 2e2m, Sillages et Multilatérale. En tant que percussionniste, il collabore avec le théâtre équestre Zingaro basé à Aubervilliers pour le spectacle Calacas, la compagnie Bordelaise Eclats sur le spectacle Groink , l’ensemble Hiatus et les gamelans Balinais Puspawarna et Bintang Tiga. Depuis 2010 il développe un intérêt profond pour la musique Balinaise qui l’amène à effectuer de nombreux voyages à Bali où il étudie la musique traditionnelle du gamelan auprès de maîtres de renom et se passionne pour la musique d’avant-garde des jeunes compositeurs Balinais qu’il analyse assidûment. Cette passion pour la musique Balinaise est omniprésente dans son travail de compositeur, aussi bien par l’écriture pour des ensembles de gamelans (Zoom-In/Zoom-out pour gamelan Gong Kebyar en 2015) que par l’assimilation et la re-territorialisation de principes fondamentaux et structurels Balinais pour des ensembles d’instruments occidentaux (Hoquetus Mechanicus pour ensemble de 10 musiciens en 2019). Sa musique se caractérise par la recherche d’une écriture ne travaillant pas sur une virtuosité individuelle mais sur une virtuosité de groupe, où chaque voix des instrumentistes prend son sens dans son intégration au collectif. Il obtient en 2020 le Prix de composition de la Fondation Francis et Mica Salabert. Il est lauréat de la Fondation Royaumont 2022. 

Consulter le programme de salle


Écouter / voir

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

  • Réfectoire des moines

Infos pratiques / Billetterie

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Horaires d'ouverture de la billetterie Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi, Dimanche : 09h30 – 18h30 ; Mercredi : 10h – 13h / 14h – 18h ; Samedi : 10h – 20h 

Tous les samedis du Festival, profitez des navettes gratuites au départ de la gare de Luzarches, et du retour directement à Paris 17e arrondissement

Assurant la liaison avec la gare de Luzarches, les navettes permettent de rejoindre l'abbaye en 8 minutes, soit moins d'une heure de trajet depuis la gare du Nord.

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :

réserver un aller - réserver un retour

  • Vous pouvez réserver jusqu'au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.

Un assortiment de charcuteries, de fromages, et de légumes à croquer, à discuter au bar-salon de thé.

Formule pour 2 personnes, comprenant une planche et un verre devin ou de soft par personne.

réserver une planche 

Un dîner à la Table de Royaumont n'est pas compatible avec le spectacle du samedi soir.

Certains week-ends, profitez d'une nuit paisible dans votre chambre avec vue sur le cloître ou le parc : découvrir au matin l’abbaye dans son écrin de verdure vous laissera un souvenir impérissable.

réserver une chambre

Les Siècles sont en résidence à l’Atelier Lyrique de Tourcoing, association subventionnée par la Ville de Tourcoing, le conseil régional des Hauts-de-France, le conseil départemental du Nord et le Ministère de la Culture et depuis 2022-2023, l’orchestre est en résidence au Théâtre des Champs-Élysées à Paris.
La Fondation d’entreprise Société Générale C’est vous l’avenir est le mécène principal de l’orchestre. Les concerts de la saison 2023-2024 sont donnés avec le généreux soutien d’Aline Foriel- Destezet.
L’ensemble est depuis 2010 conventionné par le ministère de la Culture – DRAC Hauts-de-France pour une résidence dans la région Hauts-de-France. Il est soutenu au projet par le Centre National de la Musique et depuis 2011 par le conseil départemental de l’Aisne pour renforcer sa présence artistique et pédagogique sur ce territoire, notamment à la Cité de la Musique de Soissons. L’orchestre est soutenu depuis 2018 par le conseil régional des Hauts-de-France au titre de son fonctionnement.
L’orchestre intervient également à Nanterre grâce au soutien de la Ville de Nanterre, du conseil départemental des Hauts-de-Seine et de la DRAC Île-de-France.
L’orchestre est artiste associé permanent au Théâtre de Nîmes, artiste en résidence dans le Festival Berlioz à La Côte-Saint-André, au Théâtre du Beauvaisis, scène nationale, au Théâtre-Sénart et dans le Festival Les Musicales de Normandie.
L’orchestre est soutenu par l’association Échanges et Bibliothèques et ponctuellement par le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française, par la SPEDIDAM, l’ADAMI, l’Institut Français, le Bureau Export, la SPPF et le FCM.
Les Siècles sont membre administrateur de la FEVIS et du PROFEDIM, membre de l’Association Française des Orchestres et membre associé du SPPF.

Photo de têtière : Jean-Pierre Gilson