Les Amis de Royaumont ont terminé l’année par un grand dîner en toute sérénité

Partager

C’est désormais une tradition : chaque mois de décembre voit revenir la soirée annuelle des Amis de Royaumont. En cette fin d’année, l’envie de se retrouver était encore plus forte que d’ordinaire. L’Association a donc décidé de maintenir l’événement malgré la pandémie le vendredi 17 décembre et elle a bien fait puisque, grâce à la sagesse et à la prudence de tous, la soirée n’a apparemment pas donné lieu à une propagation du virus.

Les Amis, leurs proches et leurs connaissances ont pu assister à un moment musical et chorégraphique particulièrement intimiste en début de soirée.

Elisa Manke, Constance Pidoux et Guillaume Cursio, trois lauréats de Praxis#2, une formation du pôle Création chorégraphique, se sont produits. La clarinettiste Mélanie Vibrac, membre de l’ensemble Voix nouvelles, a interprété des œuvres de Willson Osborne (1906-1979) et Sylvain Kassap (1956). Un jeune compositeur, Brendan Champeaux, dont une œuvre a été créée au Festival de Royaumont 2021, était également présent.

Tous les artistes ont dîné avec les invités. Au menu après la coupe de champagne : saumon mariné à la betterave et julienne de légumes croquants, magret de canard et déclinaison de chou-fleur et tiramisu à l’ananas.

Le vin servi en accompagnement du plat était offert par Vinomancie, caviste à Luzarches. Madame Marie-Christine Daudy, la fille des créateurs de la Fondation Royaumont (Goüin-Lang) pour le progrès des Sciences de l’Homme, avait de son côté offert une bouteille de Cognac millésimé, qui a fait partie des très beaux lots (disques des Métaboles, nuit à l’abbaye…) de la loterie finale. Cette tombola a battu des records, contribuant largement, comme le prix du dîner, à l’octroi de bourses à de jeunes artistes formés à l’abbaye et à l’animation artistique et culturelle du site.

Gagnants ou non, tous les convives ont quitté cette soirée heureux…

Ouvert 365j/an Visite tous les jours