[Festival de Royaumont 2021] Plaisirs du piano

Partager

Dans l’abbaye de Royaumont, il y a des pianos à tous les étages. Quasiment chaque salle de répétition a le sien. Qu’il soit droit ou à queue, il entoure les chanteurs de sa sonorité enveloppante, les guidant vers les hauteurs. Il est également apprécié pour sa propre musicalité, pour le pur plaisir de parcourir les prestigieuses partitions qui lui ont été consacrées.

Ces deux facettes se retrouvent au cœur de la programmation du Festival de Royaumont 2021.

Deux des plus grands pianistes français de la nouvelle génération s’y produisent, Nathanaël Gouin dans un registre post-romantique (Fauré, Franck…), Maroussia Gentet dans un programme plus récent (Pesson, Durieux…).

De merveilleux pianistes (Adriano Spampanato, Edward Lidall, Jeanne Vallée, Elitsa Desseva, Cécile Sagnier, Juliette Journaux) accompagnent également les chanteurs à l’occasion des duos pianos-voix de la Nuit de la mélodie et du lied ou du concert Mahler en héritage.

Enfin, le concert Le siècle de Saint-Saëns est à la fois l’occasion d’entendre Nicolas Royez accompagner la mezzo-soprano Anne-Lise Polchlopek sur quelques mélodies du maître et la pianiste Vanya Cohen dialoguer avec la violoniste Fanny Clamagirand sur des pièces telles que le Prélude du Déluge ou la Danse macabre.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours