Journées du patrimoine : Victorine fait valser l’histoire de l’art

Partager

[Découvrir le programme complet des 18 et 19 septembre]
[Découvrir également les concerts et spectacles hors les murs]

Qui se souvient de Victorine Meurant ? Cette femme est pourtant, aux côtés de Mona Lisa, l’une des icones les plus frappantes de l’histoire de la peinture : c’est elle qui a servi de modèle à Edouard Manet, pour sa célèbre toile de 1862, « Le déjeuner sur l’herbe » !

Claire Cantais n’a pas oublié son nom. Elle lui a inventé une savoureuse histoire dans un remuant album pour enfants : Votez Victorine. En détournant plusieurs tableaux présentés au musée d’Orsay, l’illustratrice y narre l’histoire d’une jeune femme qui, à la suite d’une mauvaise plaisanterie, se retrouve nue mais finit, après de nombreux rebondissements, par être élue Présidente de la République.

Pour les Journées européennes du patrimoine 2021, les 18 et 19 septembre 2021, qui auront pour thème : « Patrimoine pour tous » (on aurait envie d’ajouter « et toutes »), l’abbaye de Royaumont présente une exposition des planches réalisées par Claire Cantais pour cet album. En parallèle, elle permet au chorégraphe Sébastien Laurent d’en tirer un spectacle ludique et instructif.

Dans cette toute nouvelle création pour les familles, la danseuse et comédienne Annabelle Rosenow incarne une Victorine en quête de liberté, alors que le chorégraphe joue les personnages qui tentent de la brider. Leurs amusantes interactions permettent de remettre en perspective l’évolution de la condition féminine, de se moquer des rapports entre genre et statut social ou encore d’évoquer la place trop marginale des femmes dans la sphère artistique.

La lecture dansée d’un beau livre devient ainsi le prétexte d’un jeu avec les corps, les costumes, l’histoire de la peinture et l’histoire tout court, doublé d’un pertinent questionnement adressé aux enfants et aux adolescents…

Les musiques de Domenico Scarlatti (1685 – 1757) choisies par Sébastien Laurent ne sont pas des valses, loin s’en faut, mais, en ces journées du patrimoine, elles donnent envie de remettre en mouvement l’histoire de l’art.


Programme détaillé des Journées du Patrimoine 2021 à l’abbaye

Samedi, 10h : ouverture de l’abbaye (entrée plein tarif : 10 € / tarif web : 9 € / tarif réduit : 7,50 €)
Samedi, 14h : ouverture de l’exposition autour de Victorine (accès libre, en savoir plus)
Samedi, 14h30 : visite guidée (supplément de 2 €)
Samedi, 15h : « Cellule », spectacle de danse de Nach (sur réservation,en savoir plus)
Samedi, 15h45 : visite guidée (supplément de 2 €)
Samedi, 17h30 : « Système », spectacle de danse d’Antoine Arbeit (sur réservation, en savoir plus)
Samedi, 19h : dîner à la Table de Royaumont (sur réservation, en savoir plus)
Samedi,20h45 : « Sollicitude », spectacle de danse de Hervé Robbe (sur réservation, en savoir plus)

Dimanche, 10h : ouverture de l’abbaye (entrée plein tarif : 10 € / tarif web : 9 € / tarif réduit : 7,50 €)
Dimanche, 10h : ouverture de l’exposition autour de Victorine (en savoir plus)
Dimanche, 11h30 : visite guidée (supplément de 2 €)
Dimanche, 11h30 : « Victorine », spectacle familial de Sébastien Laurent (sur réservation, en savoir plus)
Dimanche, 12h : déjeuner à la Table de Royaumont (sur réservation, en savoir plus)
Dimanche, 14h : visite guidée (supplément de 2 €)
Dimanche, 14h30 : « Victorine », spectacle familial de Sébastien Laurent (sur réservation, en savoir plus)
Dimanche, 15h30 : « Cellule », spectacle de danse de Nach (sur réservation, en savoir plus)
Dimanche, 15h30 : visite guidée (supplément de 2 €)
Dimanche, 17h : « Sollicitude », spectacle de danse de Hervé Robbe (sur réservation, en savoir plus)


Egalement hors les murs…

Dimanche 19 septembre, 14h : The River par la compagnie Ex Novo, sur le parvis du musée ARCHÉA (Louvres, 95)
Dimanche 19 septembre, 15h30 et 17h : The River par la compagnie Ex Novo, sur le site d’Orville (Louvres, 95)
Deux danseurs attachés à une même corde recréent le lien inaltérable d’Orphée avec sa femme, Eurydice. En naît une danse délicate et instable qui serpente à travers le récit d’Ovide, à la manière d’une rivière qui accueillerait le spectateur sur ses rives imaginaires.
Plus d’informations

Dimanche 19 septembre, 16h30 : concert de Marie-Laure Garnier, à l’église Saint-Pierre-Saint-Paul de Gonesse
Accompagnée par l’organiste Raphaël Oliver, la soprano Marie-Laure Garnier, lauréate de la Fondation Royaumont ainsi que des Victoires de la musique classique 2021 en tant que révélation lyrique, invite le public à découvrir le répertoire pour orgue et voix à travers le prisme du spirituel, autour notamment du cycle des Chants bibliques d’Anton Dvořák mais aussi de chants populaires et de spirituals arrangés pour l’occasion. Les deux musiciens seront rejoints par le chœur gonessien de la Clé des chants (direction artistique Bernadette Dodin)
Plus d’informations


A découvrir également : le Carré Magique

Cette installation est conçue de manière organique pour s’intégrer au Potager-Jardin avec des hauts-parleurs dissimulés au milieu de la végétation. Ce n’est qu’en s’approchant doucement que le visiteur pourra entendre de près la pièce conçue par le compositeur Jean-Luc Hervé. Une invitation à écouter, à être sensible à ce qui nous entoure, à avoir l’oreille à l’affût.

Entrée libre dans le cadre du billet d’entrée au monument.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours