Festival de Royaumont 2016
+Voir d'autres dates
Partager

Elizaveta Miller, Alexei Lubimov

Nuit Beethoven

+Voir d'autres dates

Présentation

RÉFECTOIRE DES MOINES

Elizaveta Miller piano
Alexei Lubimov piano

PROGRAMME

1ère partie – Elizaveta Miller (piano Walter copie Mac Nulty / Université Paris- Sorbonne)

Ludwig van Beethoven (1770-1827) Sonate n° 17 « La tempête », op. 31 n°2 Largo -Allegro, Adagio, Allegretto
Jan Ladislav Dussek (1760-1812) Elégie harmonique sur la mort de son altesse Royale le Prince Louis Ferdinand de Prusse op. 61 en fa dièse mineur

Abbé Joseph Gelinek (1758-1825) Variations sur l’air Pria ch’io l’Impegno tiré de l’opéra L’Amor marinaro de Joseph Weigl*

2e partie – Alexei Lubimov (piano original Conrad Graf 1830 collection Edwin Beunk)

Ludwig van Beethoven Sonate n° 1 op. 2 n° 1 en fa mineur – Allegro, Adagio, Menuetto – Allegretto
Sonate n° 14 « Clair de Lune » op. 27 n° 2 en Ut dièse mineur – Adagio sostenuto, Allegretto, Presto agitato
Sonate n° 32 op. 111 en do mineur – Maestoso – Allegro con brio ed appassionato, Arietta – Adagio molto semplice e cantabile

* Partition imprimée de la Bibliothèque Musicale François-Lang


Nuit Beethoven

Le piano nous apparaît aujourd’hui une évidence mais il en était tout autrement au temps de Beethoven. La littérature pour le piano était en train de s’inventer à partir de l’héritage protéiforme des claviers du XVIIIe siècle (clavecin, clavicorde, Tangentenflügel…) et les écoles pianistiques affirmaient leur identité dans les grandes capitales européennes. L’œuvre pour piano de Beethoven s’inscrit dans le sillage de l’écriture et du pianisme d’avant-garde de Clementi et Dussek, guidée par l’esprit de fantaisie comme vecteur puissant d’évolution des styles de composition et d’exécution pour le siècle en marche.
Jeanne Roudet

Cette Nuit Beethoven portée par Alexei Lubimov – artiste hors norme autant engagé dans la musique des XXe et XXIe siècles que dans la musique romantique – et son ancienne élève Elizaveta Miller, 1er prix du prestigieux concours de Bruges 2013, propose deux pièces de Dussek et Gelinek et un concentré des 32 sonates. Tandis que la première sonate est encore inscrite dans la forme classique, les sonates quasi una fantasia – opus 27 n° 1 et opus 31 n° 2 illustrent l’esprit de fantaisie et l’opus 111, synthèse de l’art beethovénien, ouvre un champ exploratoire pour les compositeurs du futur.

Durée : 2h – Tarif A
Détails tarifs, navettes : voir infos pratiques 


Programme de salle

 


 En savoir plus

Biographies | Formation professionnelle

Elizaveta Miller
*2012 : lauréate issue de la formation Debussy 2012
Elizaveta Miller est la première pianiste russe à remporter le premier prix du concours de pianoforte de Bruges 2013 après son diplôme « cum laude » du Conservatoire de Moscou auprès de Alexei Lubimov et Olga Marynova en 2009. Elle a obtenu un master de la Yale School of Music en 2011 (Boris Berman et Hung-Kuan Chen) où elle a aussi étudié la musique liturgique. Elle a également un master de l’université de Provence en littérature, les langues slaves. Son répertoire de prédilection est CPE Bach, les premiers romantiques ainsi que la musique des XXe et XXIe siècles.

Alexei Lubimov
*2012 : formation Debussy avec Alain Planès, Récital Les Préludes de Debussy. 2014 : création This is a dream, Lanterne Magique Satie-Cage avec Louise Moaty. 2015 : formation Beethoven
Dernier élève de Heinrich Neuhaus au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, y créa les œuvres de Cage et Riley, de Pärt, Denisov, Schnittke. Premier interprète sur pianos historiques en Union Soviétique et Directeur du département de musique ancienne au Conservatoire Tchaïkovski, il a enregistré les Préludes de Debussy, Cage « As it is » chez ECM, les dernières sonates op. 109, 110, 111 chez Zig-Zag Territoires ainsi que les sonates Clair de lune, Waldstein et Tempête sur piano Erard 1802 de la Cité de la Musique de Paris chez Alpha.

*collaborations antérieures avec Royaumont

Formation professionnelle à Royaumont
Du 10 au 15 juillet : Beethoven et ses contemporains
Encadrement : Alexei Lubimov pianiste (Conservatoire Tchaïkovski Moscou), Malcolm Bilson pianiste (Université Cornell USA), Tom Beghin pianiste (Université McGill Montréal et Orpheus Instituut Gand) et Jeanne Roudet Université Paris- Sorbonne


Dans le cadre du week-end L’éloquence romantique au piano
VIENNE ET PARIS AUTOUR DE BEETHOVEN ET CHOPIN
En 1800, l’esthétique sonore et musicale de l’instrument à cordes frappées qu’allait devenir le piano, était en pleine expérimentation… Les sonates avec accompagnement de violon furent une source d’exploration des timbres et des formes pour Beethoven et tant d’autres, tandis que la vocalité du bel canto incarnait une plasticité sonore et une démarche compositionnelle recherchées par Chopin…


Week-end musical
Ce concert est inclus dans la FORMULE WEEK-END MUSICAL 


BUFFET ou DÎNER PRESTIGE aux chandelles à 19h – voir infos pratiques 


Royaumont vous recommande aussi

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

  • Réfectoire des moines

Ouvert 365j/an Visite tous les jours