Chanter l’Ars nova

Encadrement

David Chappuis chef d’orchestre et de chœur
David Chappuis est diplômé du Conservatoire de musique de Genève. Spécialiste reconnu de la musique ancienne, il est actuellement professeur d’écriture-composition au sein du département de création musicale du CNSMD de Lyon. Il enseigne l’harmonie pratique (harmonie, basse continue) et la solmisation dans le cadre du Département de musique ancienne de la HEM de Genève.

Olivier Bettens historien de la prononciation et de la déclamation
Médecin de formation devenu, par la pratique, historien de la prononciation et de la déclamation, Olivier Bettens est aussi chanteur et récitant. Fasciné par le lien texte-musique, il a développé une méthode quantitative permettant d’en appréhender l’évolution au cours du temps. Il partage régulièrement ses travaux avec les artistes et les chercheurs et les met à disposition.

Patrizia Bovi chanteuse, fondatrice de l’ensemble Micrologus
Fondatrice de l’ensemble Micrologus (Assise), Patrizia Bovi a toujours interprété de manière très vivante les musiques du Moyen Âge et de la Renaissance. Sa passion pour le chant remonte à sa plus tendre enfance, et c’est autant le répertoire classique que le populaire qu’elle pratique à ses débuts, avant de se perfectionner dans l’interprétation et la valorisation de la musique médiévale. Elle a fondé à Spello, avec le soutien de la Fondation Royaumont, le Centro Centro Studi Europeo di Musica Medievale “Adolfo Broegg”

 

Destinataires

  • 8 chanteurs
  • 2 instrumentistes

Présentation

Chanter l’Ars nova français
Durant 6 jours, une dizaine de jeunes musiciens abordera, sous la conduite de David Chappuis et Olivier Bettens des œuvres emblématiques du début du XIVe siècle. L’enjeu de cette formation est d’initier les chanteurs aux disciplines de la « science du chant » (solmisation, contrepoint, notation, diminution), en les faisant bénéficier de l’état actuel de la recherche, afin de les mettre au service d’une interprétation historiquement informée. Les points forts du travail pratique seront consacrés à la prononciation des textes (débit, emphase), aux chants des motets de Philippe de Vitry (Roman de Fauvel, Manuscrit d’Ivrea), à la pratique des déchants simples et à l’application de la musica ficta aux répertoires.

À l’issue de cette formation, certains lauréats seront invités à participer à des concerts et à l’enregistrement des motets de Philippe de Vitry.

Chanter l’Ars nova italien
Ce second volet de formation sera plus particulièrement centré autour du Trecento italien. Sous la conduite de la chanteuse et musicologue Patrizia Bovi, les jeunes artistes aborderont un éventail de pièces caractéristiques de Francesco Landini (c.1325-1397) et de Jacopo da Bologna (fl. 1340-1386 ?) ; deux maître de l’Ars nova italien qui surent conjuguer les innovations musicales ultramontaines aux formes autochtones comme le madrigale ou la caccia, pour forger une esthétique propre. Les stagiaires qui souhaiteraient suivre les deux volets de formation pourront ainsi mesurer les différences mais également les points de rencontre entre les deux manières.

Méthode

Enseignement pratique
ateliers individuels et en groupe

Calendrier

Session
Du 13 au 18 juillet 2020 avec David Chappuis et Olivier Bettens
une session sera annoncée en 2021 avec Patrizia Bovi
soit 12 jours de formation

Présentations publiques
Fenêtre sur cour[s] le 18 juillet 2020


La région Ile-de-France soutient les formations professionnelles.

La Fondation Etrillard soutient le programme Chanter l’Ars Nova qui vise à travers la coopération de plusieurs partenaires européens à redonner un nouveau rayonnement aux musiques médiévales.

La Fondation Bettencourt Schueller est le mécène principal du Pôle Voix et Répertoire de la Fondation Royaumont.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours