Encadrement

Dr L. Subramaniam, violon
Jeune prodige de la musique carnatique indienne, L. Subramaniam rencontre dans les années 1970 Yehudi Menuhin, Stéphane Grapelli, Jean-Pierre Rampal, s’intéresse au jazz avec Herbie Hancock, Al Jarreau, Tony Williams, Ravi Coltrane… aux autres musiques du monde, à toutes formes musicales ; orchestrale, pour les ballets Cleveland San José Ballet… Il collabore au Mahabbarata de Peter Brook dans les années 1990, compose la musique des films Salaam Bombay, Mississippi Masala…
Son album Conversations et sa Fantaisie sur des chants védiques sont devenus des références pour les musiciens qui s’intéressent au concept de fusion musicale.
Lakshminarayana Global Music Festival a édité une anthologie en DVD de son Global Fusion Festival (2011).

Destinataires

8 musiciens improvisateurs, chanteurs et instrumentistes de niveau professionnel

Présentation

Partenariat de formation autour de la musique carnatique de l’Inde du Sud entre la Fondation Subramaniam à Bangalore et la Fondation Royaumont.
Subramaniam fait partie des musiciens mythiques des trente dernières années. Depuis ses enregistrements Le violon de l’Inde du Sud, il a fait rayonner la musique carnatique de l’Inde du Sud dans le monde entier, à la fois comme musique incarnant par excellence l’une des grandes cultures du sous-continent indien, et comme musique universelle, modelée par une spiritualité dévotionnelle d’une puissance irrésistible. Sa musique peut parler à tous à travers toutes les cultures, parce que Subramaniam sait mettre ce langage raffiné et complexe à la portée de tous. La frontière entre oralité et écriture s’estompe, le clivage entre création et héritage s’abolit : Subramaniam est présence et présent.
Cet atelier international est donc destiné à aborder par contact direct avec Subramaniam les clefs de l’esthétique de la musique carnatique, et de voir comment musiciens improvisateurs et créateurs reconnus, venus de tous horizons esthétiques, peuvent les utiliser pour nourrir leur propre imaginaire et leur propre création.

Méthode

Ateliers collectifs et par groupes (2-4 personnes), temps de travail individuel.

Enseignement pratique
Improvisation, composition individuelle et collective.

Enseignement théorique
Etude de la musique carnatique et des principes de la structure modale et rythmique, possibilités d’utilisation des structures carnatiques en improvisation/composition, contraintes instrumentales et vocales.

Calendrier

Sessions
du mardi 19 au vendredi 29 août 2014 à Bangalore (Inde)

Ouvert 365j/an Visite tous les jours