« Cultiver la lecture, interroger et revisiter en acte une œuvre du répertoire en danse des années 1990 »

Edition 2023 Remix Factory 1993/2023

Cycle de formation du pôle Création Chorégraphique

Direction artistique et pédagogique : Hervé Robbe
Administration : Doriane Trouboul
Production : Daphnée Gonçalves

Présentation – Edition 2023 Remix Factory 1993/2023

Être artiste chorégraphique, c’est avoir le goût d’apprendre à questionner sa propre pratique en danse, de cultiver son art de la lecture des œuvres, d’ouvrir le dialogue entre les arts, d’inventer les lieux et modes de rencontres avec le public, de penser un vivre et travailler ensemble, d’entrer dans l’exercice de reconnaissance, la mise en partage des compétences et de la créativité ; c’est le goût de l’invention d’espaces intermédiaires d’hospitalité et de collaboration propices à la rencontre et au partage.

« Campus-danse » est un nouveau programme mis en place durant l’année 2023, à l’intention de dix artistes du champ chorégraphique (danseurs, danseuses & jeunes chorégraphes), proposé par le Pôle Création chorégraphique de Royaumont, dans l’alternance entre temps de formation, de recherche, de création et de médiation, d’une durée de sept semaines.

L’ensemble du programme se propose de travailler à partir des ressources artistiques et culturelles d’une pièce emblématique du parcours artistique d’Hervé Robbe : Factory. Crée en 1993 en collaboration avec le sculpteur anglais Richard Deacon, cette pièce constitue un répertoire de danse contemporaine marquant au tournant des années 1990/2000. L’implication du corps dans l’acte et dans l’espace est le fondement de l’œuvre. Tout en préservant l’exigence d’une recherche chorégraphique et plastique, le partage de l’espace scénique avec le public a fait de ce spectacle un événement, une des premières expériences immersives et participatives, où cohabitent corps public et corps dansant.

Dans le cadre de Campus#1, nous nous focaliserons sur les matériaux gestuels et chorégraphiques de la pièce Factory, les transmettre, les revisiter et les déconstruire à l’aulne de trente années d’écart pour réinterroger les possibles de ce dispositif chorégraphique. Tels sont les enjeux de recherche, de création et de collaboration artistiques qui irriguent ce projet, à un moment où de nombreux questionnements portent sur le renouvellement des expériences possibles et interactives entre le public et les œuvres.

Revoir Factory en vidéo

Encadrement

Hervé Robbe, chorégraphe de la pièce Factory et directeur artistique du Pôle Création chorégraphique

Parallèlement à des études d’architecture, il se forme à Mudra, l’école de Maurice Béjart à Bruxelles. Sa carrière d’interprète débute en dansant le répertoire classique et néoclassique. Il commence sa production chorégraphique en 1987, au sein d’une première compagnie Le Marietta Secret. En 1999, il est nommé directeur artistique du Centre Chorégraphique National du Havre Haute-Normandie. Il fait le choix en janvier 2012 de quitter cette institution et de continuer son aventure d’artiste au sein d’une nouvelle compagnie, TRAVELLING & CO. Tout en y réalisant son travail de création, il prend les fonctions de directeur artistique du Programme Recherche et Composition Chorégraphiques à la Fondation Royaumont en avril 2013 et y initie plusieurs programmes de formation : Prototype, Dialogues, Praxis#, Le laboratoire chorégraphique#, Opus# et aujourd’hui Campus-danse#.

Jean-Christophe Paré, danseur-pédagogue et ancien directeur du département danse CNSMDP

À 18 ans, il intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et suit parallèlement les cours de Serge Golovine et Raymond Franchetti. Il entre au Ballet de l’Opéra national de Paris en 1976 où il est nommé premier danseur en 1984. Membre du GRCOP de 1981 à 1988, sous la direction de Jacques Garnier, il danse des œuvres de D. Bagouet, C. Carlson, L. Childs, M. Cunningham ou R. Chopinot, et commence à s’intéresser à la danse baroque auprès de Francine Lancelot. Son interprétation est particulièrement remarquée dans le rôle du Sommeil d’Atys (W. Christie, JM Villégier et F. Lancelot, Théâtre national de l’Opéra-Comique, 1987). En 1991, il démissionne de l’Opéra de Paris et rejoint des compagnies de danse contemporaine dirigées par J. Guizerix et W. Piollet, D. Larrieu, F. Raffinot, F. Verret ou A. Degroat. Prix d’interprétation au Concours de Bagnolet 1978, il devient inspecteur de la danse au Ministère de la culture en 2000, puis prend la direction de l’Ecole supérieure de danse de Marseille en 2007. En mars 2014, il est nommé à la direction des études chorégraphiques du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris qu’il quitte en juin 2018.

Shlomi Tuizer, chorégraphe, pédagogue, danseur interprète dans Factory

Shlomi Tuizer débute sa carrière à la Batsheva Dance Company où il interprète, notamment, les pièces d’Ohad Naharin, William Forsythe, Angelin Preljocaj, Jiri Kylian, Russel Maliphant. Par la suite, il collabore avec plusieurs chorégraphes en France et à l’étranger, parmi lesquels Hervé Robbe, Joanne Leighton, Lionel Hoche, Wally Cardona et Fabrice Lambert. En 2005, il fonde avec Edmond Russo la compagnie Affari Esteri.
En France, ses pièces sont présentées dans de nombreux théâtres et festivals, notamment au Théâtre National de Chaillot, au Centre National de la Danse, aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, à Klap à Marseille, et au festival Faits d’hiver… À l’étranger, ses pièces ont été présentées en Belgique, Italie, Israël, Irlande, États-Unis, Japon, Brésil…
Parallèlement il approfondit une démarche chorégraphique à la lisière de la création artistique et d’un engagement pédagogique, développant son expérience de la transmission dans de nombreuses structures. Depuis 2016, il est conseiller artistique et pédagogique de la Formation professionnelle du danseur interprète – Coline.
Récemment, il a créé Holy, un solo inspiré du texte emblématique d’Allen Ginsberg Howl, dont il est aussi l’interprète et Insomnie, trio en collaboration avec l’auteur Bertrand Schefer pour le Festival Concordan(s)e 2020. En 2021, il crée dans le cadre de la 21ème Biennale du Val-de-Marne Racconti, pièce pour six interprètes autour du thème de la disparition. En 2022 Shlomi Tuizer et Edmond Russo présentent dans le cadre du Festival de Royaumont la pièce jeune publique Main dans la main.

Edmond Russo, chorégraphe, pédagogue, danseur interprète dans Factory

Danseur, chorégraphe et pédagogue, Edmond Russo débute sa carrière d’interprète au sein du Ballet de l’Opera National de Lyon où il est interprète, entre autres, pour Maguy Marin, Bill T. Jones, Stephen Petronio, Joachim Schlomer, Dominique Bagouet, Jean Claude Gallotta, William Forsythe, Jiri Kylian et Angelin Preljocaj. Par la suite, il entame une longue collaboration avec le chorégraphe Hervé Robbe en tant qu’interprète et assistant et collabore aussi pendant plusieurs années avec la chorégraphe Joanne Leighton. Il fonde la compagnie Affari Esteri avec Shlomi Tuizer en 2005. Son travail chorégraphique est présenté dans des nombreux théâtres et festivals en France et à l’étranger. Parallèlement à ses projets de création, il fait partie de l’équipe pédagogique du CNSMD de Paris. Il est invité régulièrement à enseigner au sein de compagnies et diverses structures de formation du danseur. En 2021, il crée dans le cadre de la 21ème Biennale du Val-de-Marne « Racconti », pièce pour six interprètes autour du thème de la disparition. En 2022 Shlomi Tuizer et Edmond Russo présentent dans le cadre du Festival de Royaumont la pièce jeune publique Main dans la main.

Public visé

Dix artistes du champ chorégraphique : danseurs, danseuses et jeunes chorégraphes, ayant déjà une expérience professionnelle ou préprofessionnelle

Calendrier

Sélection sur dossier par l’équipe pédagogique, entre le 28 novembre et le 2 décembre
Résultat entre le 5 et le 9 décembre 2022.

Date de clôture des candidatures :
25 novembre 2022

Tous les programmes de formation de la Fondation Royaumont ont un délai d’accès à minima de 11 jours ouvrés.
Exemple : si la Fondation Royaumont valide la demande d’inscription le 14 juin, elle peut proposer au bénéficiaire une formation qui commence le 29 juin.

Session :

  • Du 13 février au 25 février 2023
  • Du 24 avril au 6 mai 2023
  • Du 7 au 19 août 2023
  • Du 4 au 7 septembre 2023

Soit 40 jours de formation – 280 h

Présentation publique :
Répétition le 8 septembre 2023
Représentation le 9 septembre 2023 dans le cadre du Festival de Royaumont

Fiche programme

Effectif plancher/plafond

Effectif plancher : 8 artistes chorégraphiques
Effectif plafond : 10 artistes chorégraphiques

Pré-requis et conditions d’accès à la formation

Être un artiste du champ chorégraphique, danseurs, danseuses et jeunes chorégraphes, ayant déjà une expérience professionnelle ou préprofessionnelle.

Les participants s’engagent formellement à suivre l’intégralité du cursus.

Les conditions d’accès sont transmises pendant la formation.

Compétences visées / objectifs opérationnels

A l’issue de la formation le bénéficiaire sera capable de :

  • Questionner sa propre pratique en danse en traversant un répertoire de la danse contemporaine
  • Participer à de nouveaux modes de relations et de dialogues chorégraphes/interprètes/ intervenants
  • S’interroger sur les savoirs convoqués et les outils nécessaires à l‘approche et la reconstruction d’un répertoire chorégraphique.
  • Comprendre les conditions pratiques et stratégiques nécessaires à la mise en œuvre d’un projet chorégraphique
  • Entrer dans l’exercice de reconnaissance, de la mise en partage des compétences et de la créativité
  • Activer les modes de rencontres avec le public et la médiation d’une œuvre chorégraphique

Objectifs pédagogiques

Connaissances
  • Avoir une approche critique de l’histoire culturelle de la danse à la charnière du 20ème et du 21ème siècle – transformation des esthétiques et des écritures contemporaines.
  • Cultiver le goût de la lecture des œuvres – ouvrir des voies interprétatives reliées à son propre projet.
  • Savoir reconnaître et appréhender différents imaginaires et univers de croyances des chorégraphes – sources et courants auxquels ils s’identifient – filiations et ruptures.

Savoir-faire
  • Questionner et construire sa propre pratique en danse dans l’expérience d’un répertoire identifié. Quels savoirs sont convoqués ? Quels outils sont nécessaires ?
  • Interroger le dialogue chorégraphe / interprète. Entrer dans l’exercice de reconnaissance, de la mise en partage des compétences et de la créativité.
  • Conditions pratiques et stratégies de mise en œuvre d’un projet chorégraphique.
  • Aptitudes à aborder la matière gestuelle et les processus compositionnels d’un répertoire. Participer activement à sa reconstruction.
  • Affirmer son projet de carrière en valorisant sa participation à la reconstruction d’un répertoire en danse contemporaine identifié.
  • Ouvrir le dialogue entre les arts : l’interdisciplinarité à l’œuvre : Danse /arts plastique /musique.
Savoir-être
  • Être à la fois autonome et responsable dans son travail. Curieux et généreux envers l’autre pour s’engager dans un projet collectif.
  • Trouver sa place au sein d’un collectif et être en capacité d’ouvrir un dialogue collaboratif et créatif avec l’ensemble du groupe de travail.
  • Partager son expérience dans la mise en œuvre du projet et s’engager dans sa médiation.

Déroulé/contenu de la formation

L’ensemble du programme est pensé sous le prisme d’une pédagogie immersive et co-construite.
Ce nouveau programme organisé en quatre sessions articule les approches culturelles théoriques et historiques inhérentes à l’appréhension d’un répertoire en danse des années 1990 sous la forme de rencontres et conférences autour des archives livresques et vidéographiques de la pièce FACTORY. Il combine des phases de transmission et de pratique des processus chorégraphiques et matériaux gestuels. Des ateliers de compositions, la conception et la scénarisation d’une nouvelle forme chorégraphique à partir des matériaux transmis en co-création avec l’ensemble des stagiaires.

Session 1 :
Répertoire et transmission période du 13  février au 25 février 2023
En compagnie de Jean Christophe Paré (pédagogue), Shlomi Tuizer et Hervé Robbe (chorégraphes) :
Analyse de l’œuvre Factory dans ses composantes culturelles et artistiques à partir des ressources vidéographiques et textuelles
Transmission et pratique des processus chorégraphiques et matériaux gestuels.
Cette semaine est animée par le référent pédagogique et les intervenants de la session 1, sous forme d’accompagnement collectif et individuel en fonction des modules.
Les enseignements, accompagnements réflexifs et tutorats mettront en lien les contenus avec les dynamiques de travail propres au terrain de la création. La formation visera à préparer ou soutenir la reconnaissance, par les artistes, de la riche complexité inhérente aux projets de création qui par nature engagent l’artiste créateur dans la gestion d’équipes aux compétences multiples, au sein de contextes singuliers et variables.
Session 2 : Recréation et réinvention période du 24 avril au 6 mai 2023En compagnie de Shlomi Tuizer et Hervé Robbe (chorégraphes) :
Conception et scénarisation d’une nouvelle forme chorégraphique à partir des matériaux transmis en co-création avec l’ensemble des stagiaires
Création d’une partition modulaire et ouverte d’une durée de 45 minutes qui intègre les notions de pluri-frontalités et d’espaces partagés avec le public
Cette semaine est animée par le référent pédagogique et les intervenants de la semaine 2, sous forme d’accompagnement collectif et individuel en fonction des modules.  Les enseignements, accompagnements réflexifs et tutorats mettront en lien les contenus avec les dynamiques de travail propres au terrain de la création. La formation visera à préparer ou soutenir la reconnaissance, par les artistes, de la riche complexité inhérente aux projets de création qui par nature engagent l’artiste créateur dans la gestion d’équipes aux compétences multiples, au sein de contextes singuliers et variables.
Session 3 : Immersion plastique et musicale période du 7 au 19 août 2023En compagnie de Hervé Robbe et Edmond Russo (chorégraphes) :
Immersion et confrontation des nouveaux modules chorégraphiques à la bande musicale d’origine de FACTORY (93). Musique de Éric Sleichim Blindman Quartet Pootenboss Sub Rosa 1992
Immersion et confrontation des nouveaux modules chorégraphiques aux sculptures de Richard Deacon dites Haricots
Cette semaine est animée par le référent pédagogique et les intervenants de la semaine 3, sous forme d’accompagnement collectif et individuel en fonction des modules.  Les enseignements, accompagnements réflexifs et tutorats mettront en lien les contenus avec les dynamiques de travail propres au terrain de la création. La formation visera à préparer ou soutenir la reconnaissance, par les artistes, de la riche complexité inhérente aux projets de création qui par nature engagent l’artiste créateur dans la gestion d’équipes aux compétences multiples, au sein de contextes singuliers et variables.
Session 4
Période du 4 au 7 septembre 2023
Remix Factory 1993/2023
En compagnie de Hervé Robbe, Jean-Christophe Paré, Shlomi Tuizer et Edmond Russo :
Finalisation et présentation du projet dans le cadre du festival de Royaumont 2023
Date à préciser
Cette semaine est animée par le référent pédagogique et les intervenants de la session 4, sous forme d’accompagnement collectif et individuel vers la recréation de Remix FACTORY 1993/2023.

Méthodes mobilisées

Enseignement théorique et pratique
  • Cours de groupe théoriques et pratiques donnés par les intervenants chorégraphes.
  • Répétitions et temps de recherche des bénéficiaires sans les encadrants pour renforcer l’autonomie dans le travail
  • Rencontres avec le directeur artistique pour échanger sur le parcours professionnel du stagiaire

Modalités de suivi et d’évaluation

Pendant la formation en présentiel
  • Évaluation par le travail pratique du bénéficiaire, de sa réactivité et son aptitude à intégrer les propositions faites par l’intervenant.
  • Pendant la restitution à la fin de la formation : l’interprétation de l’œuvre devant un public qui permet d’apprécier l’évolution de l’interprétation et la capacité du stagiaire à présenter son travail en spectacle.

Les bénéficiaires signent une feuille d’émargement par demi-journée.

En fin de formation :

Une attestation de fin de stage mentionnant les objectifs, la nature et la durée de l’action et les résultats de l’évaluation des acquis de la formation est remise au stagiaire ainsi que le certificat le cas échéant.
Le stagiaire remplit une fiche d’évaluation qualitative afin d’évaluer les acquis de la formation d’un point de vue artistique, pédagogique, humain et matériel.
Les spectacles hors cadre de la formation permettent de suivre l’évolution de la carrière de l’artiste et de son ensemble en aval des formations, et notamment d’évaluer la qualité de l’interprétation ainsi que le nombre de spectacles donnés.
Un suivi post-formation est établi, pour lequel les stagiaires sont priés d’informer durant les six mois suivants la fin de la formation des contrats qu’ils auront obtenus. 

Accessibilité et prise en compte des situations de handicap

La Fondation Royaumont fait de l’accueil et de la participation des personnes en situation de handicap un engagement fort de son projet. Nos formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap et différents aménagements peuvent être envisagés en fonction des spécificités de chaque formation. Afin d’échanger sur vos besoins, contactez-nous au moment de votre inscription.

  • Salles et chambres accessibles par ascenseur.
  • Equipement écran et enceintes amplifiées
  • Restauration au rez-de-chaussée

Référent pédagogique

Hervé Robbe, directeur artistique du pôle Création chorégraphique
h.robbe@royaumont.com

Référente administrative

Doriane Trouboul, administratrice du pôle Création chorégraphique
d.trouboul@royaumont.com

Chargée de production

Daphnée Gonçalves, chargée de production du pôle Création chorégraphique 
d.goncalves@royaumont.com

Référents handicap

Samuel Agard et Doriane Trouboul



Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par

La certification qualité à été délivrée au titre de la catégorie d’action suivante :
ACTION DE FORMATION

Ouvert 365j/an Visite tous les jours